Ar Gelveneg

Sur le port du Guilvinec nous continuons notre déambulation. Entre les arrivées de chalutiers côtiers et hauturiers, nous découvrons des gens passionnés par leur métier et soucieux de la transmission de leur savoir faire dans un secteur économique fragile.

Après un détour au Chantier naval Henaff, qui s’occupe actuellement de la réparation du Bérénice, nous rencontrons Scarlette Le Corre, figure féminine locale incontournable dans ce métier d’hommes, qui outre son métier de marin pêcheur pratique aussi algoculture.

Publicités